Plaidoyer pour la fraternité

Plaidoyer_FraterniteJe viens de lire le livre de d’Abdenour BIDAR « Plaidoyer pour la fraternité » qui vient de paraître aux éditions Albin Michel et découvert préalablement dans le numéro de Réforme.

L’auteur est un docteur en philosophie actuellement chargé de mission laïcité au ministère de l’Education Nationale. Il a écrit ce petit livre d’une centaine de page au lendemain des attentats des 7 et 8 janvier dernier. L’ouvrage est émouvant, d’une écriture limpide. Je suis stupéfaite tout au long des pages de le voir malaxer, travailler ce concept avec autant de naturel et d’assurance. Grande oubliée de notre devise républicaine, Abdenour BIDAR affirme que la fraternité s’apprend (ce que je crois) et qu’il faudrait renverser l’ordre de notre devise pour lui accorder la première place car « … Elle seule peut empêcher la liberté de basculer dans l’individualisme … l’égalité de basculer dans l’affrontement entre ceux qui estiment avoir les mêmes droits. Si l’on ne veut pas que s’installe la guerre des libertés et le conflit des égaux, il faut nécessairement avoir appris à se considérer comme frères… »

Et je pense en le lisant à cette affirmation si souvent répétée de Martin Luther KING « il nous faut apprendre à vivre ensemble comme des frères sinon nous allons périr ensemble comme des imbéciles. »

Plus qu’un plaidoyer ce livre est un cri ou mieux une injonction, « osons la fraternité », qui fait écho en moi à l’injonction de Stéphane HESSEL « indignez-vous ! » qui a mobilisé tant et tant de jeunes hommes et de jeunes femmes dans de nombreux pays.

Un petit livre à lire seul et avec d’autres, notamment des adolescents / élèves pour faire naitre en eux un idéal autre que celui de la consommation et ranimer la flamme du vivre ensemble.

Edith TARTAR GODDET